Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation
accueil : Savoir : Les cinq sens

« Plongez dans l’univers des sens ! » Quel est le rapport entre cette invitation et le fait de boire et de manger ? C’est très simple : l’alimentation est bien plus qu’un apport d’énergie et de nutriments. Boire et manger, c’est aussi savourer et déguster. Pour se faire plaisir en mangeant, la perception des cinq sens (le goût, l’odorat, la vue, le toucher et l’ouïe) est très importante.


Les sens examinent les aliments « sous toutes les coutures », ils les analysent et nous fournissent de précieuses informations sur leur comestibilité, leur fraîcheur et leur degré de maturité. Nous reconnaissons par exemple une tomate mûre à sa couleur : si elle est rouge vif, elle est mûre tandis qu’une tomate verte ne l’est pas. Pour ce qui est du toucher, la structure lisse et ferme d’une pomme indique qu’elle est fraîche. Quant à la fraîcheur des asperges, c’est au son que nous pouvons l’évaluer : quand nous frottons deux asperges l’une contre l’autre, elles « grincent ». L’odeur est aussi un indice pour la comestibilité des aliments. Nous reconnaissons et rejetons  immédiatement une graisse rance, mais nous avons envie de savourer un délicieux plat méditerranéen en humant l’odeur des herbes fraîches. Ces exemples illustrent les multiples informations reçues et sensations ressenties grâce à la perception de nos sens.


N’oublions pas que nos sens ont une influence importante sur notre comportement alimentaire. Même si nous sommes depuis notre naissance attirés par le sucré et repoussés par l’amertume, nos goûts et nos aversions ne sont jamais que le résultat de nombreuses expériences faites dès l’enfance. Les préférences se forgent par exemple en mangeant plusieurs fois des plats et des aliments tout d’abord inconnus, auxquels nous nous habituons peu à peu. Nous parlons ici de préférences gustatives acquises. Elles influencent de façon décisive notre mode d’alimentation et en déterminent le degré de variété. Prenons le temps de manger et surveillons ce que nous disent nos sens.