Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation
accueil : Savoir : Carotte

Carotte

Plante bisannuelle de la famille des Apiacées, la carotte jaune ou mauve est domestiquée en Asie au 10e siècle avant de se répandre en Europe deux siècles plus tard. La variété orange voit le jour en Hollande au 17e siècle et se popularise rapidement. En tant que racine, la carotte exige un traitement assidu contre les nuisibles et les maladies pendant sa pousse, mais une fois arrivée à maturation sa récolte et sa conservation en sont facilitées.
AL012-02 carotte
© Shutterstock / Maks Narodenko
 

La carotte: une histoire de goûts et de couleurs

La carotte, originaire d’Iran, a été domestiquée pour la première fois en Asie au 10e siècle. De couleur naturelle jaune ou mauve, cette racine devient peu à peu un aliment incontournable dans les régions asiatiques.

Sa consommation s’étend à l’Europe au 12e siècle, mais de manière restreinte, le panais étant encore largement consommé. Il faut attendre le 17e siècle pour que la carotte orange, qui nous est si familière aujourd’hui, voie le jour. Produite par les Hollandais grâce à un processus de sélection culturale, elle se popularise rapidement. La colonisation européenne introduit cette racine sur le continent américain. Aujourd’hui, alors que la carotte orange prédomine, un retour vers les légumes d’autrefois amène à nos tables les carottes jaunes ou mauves d’antan.

La culture d’une racine

La culture de la carotte se réalise de trois manières : en planches, en buttes surélevées, ou en pleine terre. De la semence à la récolte, la culture de la carotte dure entre deux à trois mois. Un sol sablo-limoneux, un climat sec et frais avec une irrigation renforcée sont nécessaires.

Les semis doivent être plantés dans une terre travaillée, retournée et aérée. Leur espacement détermine la forme, la taille et la couleur des plantes à maturation. Un espacement suffisant permet aux racines de se développer et d'accumuler une grande quantité de nutriments. Afin que sa production soit optimale, la carotte est cultivée en rotation, c’est-à-dire plantée en alternance avec un autre légume comestible.

Afin d'assurer la croissance de ce légume-racine, plusieurs types de traitements prophylactiques, contre les maladies, les parasites et les ravageurs, sont utilisés. Par exemple, un désherbage régulier (à la vapeur ou manuel) permet de retirer les résidus des anciennes récoltes et les mauvaises herbes, et de chasser ainsi les insectes.

La carotte est prête pour la récolte lorsque la racine apparaît en surface et que le feuillage vert est pleinement développé. En tant que racine souterraine, la carotte se conserve sous terre, longtemps et sans traitement. On peut ainsi la récolter (mécaniquement ou à la main) selon les besoins.

La carotte de la famille des Apiacées

La carotte appartient à la famille des Apiacées. Sa tige mesure environ 30 cm de hauteur avec des petites fleurs blanches. Plante bisannuelle, elle croît lentement et se décline en plus de 500 variétés.

Un des légumes les plus consommés en hiver, la carotte est néanmoins disponible dans les marchés pendant toute l’année, sous sa forme naturelle et transformée (râpée, précuite, en conserve, surgelée, etc.).