Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation
accueil : Savoir : Que sont les troubles du comportement alimentaire

Que sont les troubles du comportement alimentaire ?

Un comportement alimentaire dit sain fonctionne selon deux sensations : la faim et la satiété. Ce mécanisme est perturbé en cas de troubles du comportement alimentaire. Cette perturbation est une conséquence physiologique de la malnutrition et est réversible en cas d’amélioration de l’alimentation. L’anorexie mentale et la boulimie, reconnues comme des maladies à part entière, en sont deux exemples. On estime que 9 à 10 % des femmes adultes souffrent de problèmes alimentaires de type compulsif. Les hommes représentent 10 à 15 % des personnes concernées par un trouble alimentaire. Ces troubles se déclenchent très souvent à l’adolescence.
anorexie.png
© Shutterstock / VGstockstudio

Qu’est-ce que la boulimie ?

Les personnes boulimiques sont prises de crises d’hyper-alimentation, c’'est-à-dire qu'elles mangent sans se contrôler, et peuvent aller jusqu’à se faire vomir. Tout comme les anorexiques, les boulimiques sont victimes d’une obsession pour la nourriture, évitent les repas communs s’éloignant ainsi de leur entourage, et ont une piètre image d’elles-mêmes. De plus, elles ressentent une sensation de dégout envers elles et de honte à la suite des crises. En Suisse, la boulimie touche 5 à 8 % des adolescents et des adolescentes.

Qu’est-ce que l’anorexie mentale ?

L’anorexie mentale est caractérisée par une restriction alimentaire volontaire. Cette restriction provoque un amaigrissement et souvent l’arrêt des règles chez la femme. L’anorexie mentale entraine une vision déformée de son corps additionnée à la peur de prendre du poids.

Pour 40 à 50 % des personnes souffrant de cette maladie, il s’agit d’une anorexie de type restrictive visant à consommer le moins de calories possible. Pour les autres, les restrictions draconiennes sont suivies de crises de boulimie lors desquelles elles mangent des quantités impressionnantes sans pouvoir se contrôler, puis passent par une phase de purgation comprenant des vomissements, l’usage de laxatifs ou de l’exercice à outrance. En Suisse, l’anorexie touche 1 à 2 % des adolescents et des adolescentes.

Causes des troubles du comportement alimentaire et prévention

Il n’y a pas une cause principale aux troubles alimentaires. En effet, plusieurs facteurs sont en principe à l’origine de ces troubles, mêlant des composantes génétiques et psychologiques, des problèmes au niveau de la sphère familiale et du cadre culturel et social. La maladie est donc souvent l’expression d’un mal plus profond, incontrôlable pour celui qui en souffre, et qui tente alors de maitriser son poids en compensation.

Le soutien de l’entourage et une thérapie peuvent aider le malade à en guérir. Il est important de détecter ces troubles le plus tôt possible, afin d’éviter leurs conséquences sur le corps et le mental. Le but premier pour les anorexiques sera d’atteindre un poids ne mettant pas leur vie en danger, alors que les boulimiques viseront une diminution des crises. Un travail sur l’estime de soi, la vision du corps et les problèmes potentiels à l’origine de la maladie pourra ensuite être entrepris.