Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation
accueil : Savoir : Maladies cardiovasculaires

Maladies cardiovasculaires

Chaque jour, votre cœur bat en moyenne plus de 100 000 fois – parfois plus vite, parfois plus lentement, en fonction des sollicitations. Il pompe sans interruption le sang dans votre organisme et alimente ainsi en oxygène et nutriments tous les organes et les tissus. Mais que se passe-t-il lorsque la machine est déréglée? Lorsque votre cœur ou vos vaisseaux sont atteints, on parle de maladies cardiovasculaires. Cela englobe différents tableaux pathologiques, comme les troubles vasculaires (cardiopathies coronariennes), l'hypertension ou encore l'infarctus du myocarde et l'accident vasculaire cérébral.


Comment les maladies cardiovasculaires se développent-elles? A cet égard, votre style de vie a une grande influence. Ainsi, des kilos en trop sur la balance représentent par exemple un risque accru de maladies cardiovasculaires. De même, une tension artérielle élevée ou un fort taux de lipides sanguins (cholestérol et triglycérides) sont des facteurs de risque importants. Le manque d'exercice favorise également les maladies.


Les maladies cardiovasculaires se développent par des dépôts – entre autres triglycérides (particules lipidiques) et cholestérol – au niveau des vaisseaux sanguins (ce que l'on appelle des «plaques») qui entraînent le durcissement, le rétrécissement, voire l’occlusion de ces derniers. Le sang ne peut alors plus circuler facilement. Ces troubles circulatoires peuvent entraîner au niveau des vaisseaux coronaires des douleurs cardiaques et des troubles du rythme cardiaque allant jusqu'à l'infarctus du myocarde, lorsque le vaisseau est complètement obstrué par la formation d'un caillot sanguin. Il en va de même lors d'un accident vasculaire cérébral lorsque l'artère cérébrale est atteinte.


Vous pouvez vous-même contribuer à améliorer la santé et les performances de votre système cardiovasculaire en mangeant et buvant de façon «saine pour le cœur». Une alimentation faiblement calorique, riche en fibres et pauvre en graisses permet d'améliorer la tension et les valeurs des lipides sanguins et de limiter le poids corporel. Les légumes, salades et fruits frais intégrés dans vos menus quotidiens assurent un bon apport en fibres. En outre, privilégiez les graisses végétales de bonne qualité, comme l'huile de colza, de noix et d'olive et les margarines issues de graisses non hydrogénées. Celles-ci sont riches en acides gras  insaturés simples et complexes qui ont une action positive sur les lipides sanguins. Les acides gras omégas 3 contenus dans les poissons de mer sont également importants pour une bonne fonction cardiaque. Par conséquent, prévoyez deux à trois fois par semaine des plats à base de poisson avec une petite portion de saumon, thon ou maquereau.


Les maladies cardiovasculaires sont la cause de décès la plus élevée dans le monde. Selon les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2008, cela représente environ 17,3 millions de décès – soit 30% des décès. On s'attend à ce que ces chiffres continuent d'augmenter dans les années à venir. Cela est à mettre en corrélation avec le développement croissant des facteurs de risque, comme le surpoids, le manque d'exercice, l'hypertension artérielle et des taux élevés de lipides sanguins.
 

alm_e_savoir_fr_cardio.jpg