Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation

La courge est déjà cultivée en Amérique du Sud il y a plus de 8000 ans, où elle constitue bien souvent la base de l’alimentation. Christophe Colomb la ramène en Europe à la fin du 15e siècle, mais ce sont les Portugais qui la diffusent mondialement, en la cultivant dans leurs comptoirs d’Afrique, de Chine et du Japon. A leur arrivée en Europe, les courges fascinent par leurs formes et leurs couleurs, mais sont relativement peu cultivées et cuisinées. Il faut attendre le 19e siècle pour que la courge suscite l’engouement du peuple. Sa culture se développe alors fortement dans la plupart des pays d’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis où elle devient l’emblème d’Halloween.

D’une culture aisée, la courge est généralement semée en été et récoltée en automne. En Europe, les variétés les plus cultivées sont le potiron, le potimarron, la citrouille et les courges musquées (Butternut et Sucrine du Berry). Lorsqu’elles s’intègrent à la cuisine européenne, elles remplacent ou imitent le goût d’aliments déjà populaires : le potiron et la citrouille rappellent la calebasse (ou gourde) connue depuis l’Antiquité, le potimarron la châtaigne et les courges musquées, la noisette.