Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation

Besoins en lipides

Pourquoi avons-nous besoin de graisses?
Les graisses sont une source énergétique majeure, fournissant neuf kilocalories par gramme (alors que les glucides et les protéines n'offrent que quatre kilocalories par gramme), et constituent les principales zones de stockage de l'énergie dans notre organisme. 
Chez des personnes en bonne santé, environ 95% des graisses alimentaires sont absorbées par l'intestin et passent dans le sang afin d'être incorporées dans les tissus corporels où les acides gras peuvent jouer trois rôles principaux.

  • Ils apportent de l'énergie.
  • Les graisses monoinsaturées et les graisses polyinsaturées sont intégrées aux membranes cellulaires comme éléments structurels et sont donc importantes pour la croissance et la régénération cellulaire de l'organisme. Les graisses polyinsaturées contribuent à la souplesse des membranes biologiques.
  • Les graisses polyinsaturées sont des précurseurs de molécules hormonoïdes (éicosanoïdes) qui sont des régulateurs essentiels des fonctions physiologiques (inflammation, réponse immunitaire, transmission nerveuse et régulation du flux sanguin et du transport des ions).

Les graisses jouent également un rôle important, étant donné qu'elles donnent aux aliments une consistance et un goût plaisants et apportent des vitamines liposolubles ainsi que d'autres nutriments.

De quelle quantité de lipides avons-nous besoin et où les trouver?
Tous les acides gras sont des composantes naturelles des graisses végétales et animales. Plus de la moitié des graisses alimentaires sont invisibles, qu'elles soient naturelles ou industrielles. Seuls le marbré de la viande, le beurre et les huiles que nous ajoutons nous-mêmes sont réellement visibles.
Il est recommandé que 15 à 20% des calories ingérées dans une journée correspondent à des graisses afin de garantir un apport adéquat en énergie, acides gras essentiels et vitamines liposolubles.
Cependant, dans les pays en développement, on observe plutôt une tendance à manger trop de gras. Il est recommandé de ne pas dépasser plus de 30 à 35% de graisses dans les calories fournies par la nourriture.
Nous devrions tout particulièrement limiter notre consommation de graisses saturées à moins de 10% des calories quotidiennes. La plupart des acides gras saturés dans notre alimentation viennent de la viande, des produits laitiers et des aliments transformés et représentent souvent notre principale source de lipides. Ils seraient préjudiciables à la santé cardiovasculaire, du fait d’une augmentation du cholestérol sanguin.

Saviez-vous que 10 grammes de beurre contiennent 8,3 grammes de graisses, dont environ 5 grammes de graisses saturées? Cela représente déjà un quart de la quantité recommandée. En comparaison, 10 grammes d'huile de colza contiennent uniquement 0,7 gramme de graisses saturées.

Nous devons essayer d'accroître notre consommation de graisses polyinsaturées en remplacement les graisses saturées pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Les graisses polyinsaturées omégas 6 se trouvent principalement dans les huiles végétales, et beaucoup de gens en consomment donc en grande quantité dans leur alimentation. En revanche, l'apport d'omégas 3 est généralement faible. L'acide gras oméga 3 essentiel, l'acide alpha-linolénique (ALA), se trouve dans les amandes, les noix et certaines huiles végétales, comme l'huile de colza et l'huile de soja.
Les poissons gras, comme le maquereau, le hareng et le saumon, et l'huile de poisson constituent la principale source alimentaire de l'acide gras oméga 3 docosahexaénoïque (DHA).