Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation
accueil : Savoir : Érable

Érable

L’érable est très utile aux êtres humains pour sa sève et son bois ; les animaux se nourrissent de son écorce, de ses bourgeons ou encore de ses rameaux et fruits.
erable-web-1.png
© Shutterstock / Le Do

Origine de la culture de l’érable à sucre

85 % de la production mondiale de sirop d’érable vient du Canada (Québec, Ontario, Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse). Bien avant l’arrivée des colons au Canada, les habitants recueillaient déjà la sève et la faisaient bouillir pour obtenir du sirop d’érable. Le sucre d’érable a été le premier sucre produit dans l’est de l’Amérique du Nord et a été utilisé comme sucre de table jusqu’en 1875, année de l’arrivée du sucre de canne sur le marché.

Fabrication et récolte du sirop d’érable

Grâce à la photosynthèse (synthèse de sucres à partir de dioxyde de carbone et d’eau en utilisant la lumière du soleil), l’érable fabrique des sucres durant l’été, transformés en amidon dans les racines lorsque vient l’automne. Au début du printemps, l’érable à sucre trouve l’énergie nécessaire pour relancer son métabolisme en puisant dans ce sucre qui va attirer l’eau du sol et permettre ensuite à nouveau à la sève de circuler. Ce n’est pas la sève, mais l’eau de l’érable à sucre qui est ainsi récoltée au printemps. Cette eau est composée d’environ 97% d’eau, de 2% de sucres, d’acides organiques, de minéraux et de précurseurs de l’arôme d’érable. Dès que la sève, beaucoup plus amère, atteint le tronc, la récolte est stoppée. Un arbre contient près de 500 litres d’eau, et seuls environ 10 % sont récoltés chaque année. À noter qu’il faut 40 litres de cette eau pour produire un litre de sirop d’érable.

Variétés d’érables et leurs produits

Les érables appartiennent à la famille des Sapindacées. Ils ont pour la plupart des feuilles caduques. Leurs petites fleurs aux couleurs jaunes, orangées, rouges ou vertes attirent les abeilles qui les pollinisent. Leurs fruits, les samares, sont secs et ailés (on les appelle souvent ‘hélicoptères’).

Il existe de très nombreuses espèces d’érables, originaires des montagnes d’Europe, du pourtour méditerranéen, d’Amérique du Nord et d’Asie. L’une des plus connues est l’érable à sucre ou érable franc. Il est l’un des arbres les plus importants du Canada et de l’Ontario et a été nommée arbre national du Canada (c’est d’ailleurs une feuille d’érable qui pare le drapeau canadien). C’est un feuillu dur, de couleur pâle et dense en fibres, pouvant mesurer jusqu’à 35 mètres et vivre jusqu’à 400 ans. Préférant les sols profonds et humides, il peut survivre dans l’ombre, mais croît dans la lumière du soleil.

En Amérique du Nord, les érables sont utilisés pour la production du sirop d’érable et de tous les produits qui en découlent comme le sucre, les bonbons ou le beurre d’érable. Leur bois sert à la fabrication de sols ou de meubles, mais est aussi employé comme bois de chauffe, car il fournit beaucoup de chaleur et brûle lentement. Enfin, certaines espèces aux feuilles et fleurs particulières sont utilisées comme arbustes d’ornement.