Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation
Des mots sur le dégoût

Concours littéraire pour plumes à l’estomac bien accroché

Une gorgée amère
Adriaen Brouwer, Une gorgée amère, h/p, c. 1636-1638 (DP)
        

Si d’aucuns (Voltaire) se sont plu à ériger un Temple du goût, il ne faudrait pas que le dégoût nous trouve aphones et dépourvus de toute créativité…

        

En participant à un concours de nouvelles consacrées au dégoût, nous vous proposions il y a quelques mois de mettre des mots sur la répugnance que vous inspirent certains mets, aliments ou situations gastronomiques.

Après avoir lu les nombreuses contributions reçues, le cœur un peu au bord des lèvres, notre jury a tranché, schlack !, et vous présente les nouvelles lauréates de ce concours répugnant.

Accrochez-vous !

        

        

Les lauréats sont...
1ere place          2eme place
                          
3eme place ex æquo
        

        

        

  • Jury : Ursula Zeller, directrice de l’Alimentarium ; Nicolas Godinot, responsable des contenus ; Laurène Weguener, responsable de la communication ; Philippe Ligron, responsable de la FoodExperience ; Olivier Mottaz, rédacteur responsable du Magazine.

  • Gains :

    • 1er prix : bon de CHF 250.- à faire valoir soit auprès de notre Shop, soit auprès des librairies Payot (physiques ou en ligne), et publication de la nouvelle en trois langues dans le Magazine en ligne de l’Alimentarium.

    • 2e prix : bon de CHF 150.- à faire valoir soit sur notre offre d’ateliers culinaire, soit auprès des librairies Payot (physiques ou en ligne), et publication de la nouvelle en trois langues dans le Magazine en ligne de l’Alimentarium.

    • 3e prix : bon de CHF 100.- à faire valoir soit auprès de notre Shop, soit auprès des librairies Payot (physiques ou en ligne), et publication de la nouvelle en trois langues dans le Magazine en ligne de l’Alimentarium.


 

Par leur participation au concours, les autrices et auteurs ont reconnu avoir lu et accepté sans réserve les conditions de participation.

22 commentaires

Ajouter un commentaire

super
merci
Magnifique merci beaucoup pour le concours
Un grand merci pour ce magnifique concours
Répugnance, c'est pour moi une odeur de choux chez ma grand-mère. Le mois de novembre été consacré à la choucroute faite maison, et aux choux cuits sur le potager à bois pendant des heures. Cette odeur ma couru après des années, le goût associé à l'odeur une véritable corvée pour une gamine de 6 ans. Il a fallut des années pour que je mange du chou et de la choucroute, cuisiner par mes soins l'odeur et toujours là mais le goût n'a plus rien a voir avec mes souvenirs. Chaque fois que je cuisine du chou je revois ma grand-mère avec son tablier qui ne la quitté jamais.
alimentarium magazine
Une fois par mois, grâce à notre newsletter, restez informé et dégustez en primeur un article inédit sur l’alimentation ou une vidéo qui vous chatouillera tant les pupilles que les papilles. Explorez, apprenez, participez !
abonnez-vous