Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation

Le jeûne dans l’hindouisme

La pratique du jeûne dans l’hindouisme est très présente et peut aller de l’extrême renoncement à une légère privation. Le choix des jours et la manière de jeûner restent libres. Ils dépendent de la communauté, de la famille ou de l’individu.
©Chainfoto24_Gandhi_Jeune.png
© Shutterstock - Chainfoto24 - Mahatma Gandhi

Pratiquer le jeûne dans l’hindouisme

Comme dans de nombreuses religions, le jeûne est aussi pratiqué dans l’hindouisme. Dans la religion hindoue, jeûner n’est pas une obligation, mais un acte moral et spirituel qui a pour but de purifier son corps et son esprit, et d’attirer les bonnes grâces des divinités. Il existe différentes formes de jeûne, plus ou moins strictes, plus ou moins difficiles à suivre et variant selon les croyances personnelles, les familles et les communautés.

Dans certains cas, il s’agit de se priver d’un repas de la journée. Mais le jeûne ne représente pas forcément un manque et une souffrance pour le corps. Parfois, il suffit d’éliminer certains aliments et de les remplacer par d’autres, sans se priver sur la quantité. Un mangeur de viande se contente par exemple d’un plat strictement végétarien. Pour les végétariens, le riz, le blé, l’orge et les lentilles sont souvent supprimés, mais remplacés par la pomme de terre. Il est même possible de grignoter des sucreries tout au long de la journée. En outre, ces restrictions peuvent aussi être une manière de varier le quotidien et d’essayer de nouvelles préparations. L’annonce d’un jour de jeûne peut même être une promesse de gourmandise. Le modak par exemple, une friandise à base de noix de coco et enrobée de pâte de riz, est confectionné pour certains jours de jeûne en lien avec la célébration du dieu Ganesh.

Les périodes de jeûne dans l’hindouisme

La pratique de l’hindouisme est marquée par plusieurs périodes de jeûne. Le jeûne le plus observé, Ekadashi, est suivi à peu près deux fois par mois, le onzième jour de chaque lune ascendante et descendante. La célébration en l’honneur de Shiva au début de l’année est une autre occasion importante. Durant les mois de juillet et août, beaucoup d’hindous suivent un régime végétarien et jeûnent les lundis et samedis jusqu’au soir. Aussi, de nombreuses femmes hindoues jeûnent le lundi pour avoir un bon mari.

Gandhi et le jeûne

Mohandas Gandhi (1869 - 1948), surnommé le Mahatma (‘grande âme’ en sanskrit), a joué un rôle capital dans l’accession à l’indépendance de l’Inde, en utilisant systématiquement les principes de non-violence et de désobéissance civile. Il a été un fervent adepte du jeûne par conviction religieuse et pour se libérer des contraintes du corps. Mais il a aussi utilisé le jeûne comme moyen de pression sur le plan politique. Il a entamé plusieurs grèves de la faim pour protester contre les violences commises notamment entre hindous, ou entre hindous et musulmans.