Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation
Recherche & innovation
Du soleil dans nos assiettes
14
mai
2014
Patrizia Coggiola
Un cuisinier finlandais et un designer espagnol ont créé une cuisine uniquement alimentée par l’énergie solaire. En fonction de l'ensoleillement, la saveur des plats diffère. Mais comment cuisiner en Alaska lorsque le ciel est nuageux ou qu’il pleut ?
©Imagekontainer

La cuisine solaire Lapin Kulta est le résultat d’un exercice culinaire conçu en 2011 par le designer espagnol Martí Guixé et le cuisinier visionnaire finlandais Antto Melasniemi : grâce à des dispositifs de cuisson exploitant la réflexion des rayons solaires, le restaurant est un modèle parfait de cuisine durable, en symbiose avec l’environnement et le climat. Faute de soleil, le restaurant reste fermé …

Lapin Kulta réinvente notre perception de la cuisine et de la nourriture, particulièrement en relation avec la nature. En suivant pendant trois étés le soleil à travers l’Europe, Martí Guixé et Antto Melasniemi ont exploré l’influence surprenante et positive de la chaleur du soleil sur le goût et la texture des plats, offrant une expérience gustative totalement différente. Forts de cette expérience, ils ont présenté leur cuisine solaire dans le jardin de la Triennale de Milan, lors du Salone del Mobile 2011. Les étés suivants, ils ont récidivé à Kalasatama Eteläkärki, à Helsinki, avant de concevoir une version pour l’Alaska. Ce type de restaurant est éphémère ; il n’a ni murs ni installations. Il se réfère au modèle ancien des sociétés humaines réunies autour d’un repas. Plusieurs sièges disposés autour des tables installées à côté des appareils de cuisson suffisent. Munis de lunettes protectrices, les cuisiniers s’activent autour de dispositifs composés de paraboles en acier qui réfléchissent les rayons du soleil.

Utiliser l’énergie solaire pour cuire des aliments n’a rien de nouveau. Mais ouvrir un restaurant ne proposant que des aliments cuits à la chaleur de l’astre solaire est assez surprenant. Dans la cuisine Lapin Kulta, seule l’énergie du soleil est utilisée pour la cuisson. Suivant l’ensoleillement, le restaurant sert des plats cuits à basse température grâce au barbecue solaire, ou bien des salades.

 

Patrizia Coggiola

Journaliste

Patrizia Coggiola a travaillé en tant que journaliste pendant presque quinze ans. Elle a aussi été rédactrice d’articles de mode et de design pour des magazines internationaux. Elle a créé et produit des vidéos et dirigé de nombreux projets éditoriaux tant en ligne que hors ligne.

alimentarium magazine
Une fois par mois, grâce à notre newsletter, restez informé et dégustez en primeur un article inédit sur l’alimentation ou une vidéo qui vous chatouillera tant les pupilles que les papilles. Explorez, apprenez, participez !
abonnez-vous