Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Ticket Shop

La Fourchette

Héroïne du paysage lémanique
Elle est devenue l'emblème de la ville de Vevey, plantée à une dizaine de mètres de la célèbre statue de Charlot. Si la Fourchette a d'emblée conquis les promeneurs et les Veveysans, son installation définitive dans le rivage du Léman ne s'est pas fait d'un seul coup de fourchette!

Lors de son baptême officiel en septembre 2009, la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro avait souligné la force symbolique acquise par certaines oeuvres, telle la sirène de Copenhague ou le Manneken Pis de Bruxelles. Malgré elle, la Fourchette est devenue l'une d'entre elles.

Les tribulations de la Fourchette
Conçue par le plasticien neuchâtelois Jean-Pierre Zaugg (décédé le 25 juin 2012) pour les dix ans de l’Alimentarium, l’oeuvre d’art en inox (8 mètres de haut pour 1,3 mètre de large) est plantée dans le lac, au large du musée, en février 1995, pour une année.

En 1996, l'Alimentarium, malgré le soutien de la ville de Vevey, ne parvient pas à obtenir l'autorisation légale permettant son installation définitive. La Fourchette part alors à Littau (LU), orner le jardin de la fabrique de couverts Berndorf.

En septembre 2007, l’ustensile fait son retour à l’occasion de l’exposition temporaire Couverts découverts. Au printemps de la même année, un comité de soutien fait circuler une pétition demandant sa conservation. La Municipalité de Vevey entreprend à son tour des démarches qui se révèlent cette fois fructueuses puisque fin 2008, la décision du canton tombe: la Fourchette peut désormais faire partie du paysage lémanique. Depuis 2014, elle est enregistrée aux Guinness World Records en tant que plus grande fourchette au monde.