Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
A propos de la Fondation
Exposé actuellement dans notre Musée : Secteur Société

Marque à pain

Époque moderne, Europe
AL3607

La marque à pain est utilisée en Occident depuis la nuit des temps. Son but est d’identifier le pain (provenance, fabricant ou qualité) par un dessin. Il peut représenter un paysage, un animal, un objet caractéristique d’un pays ou d’une culture, ou être simplement géométrique. Toutefois, la marque à pain peut aussi servir dans un contexte religieux. C’est le cas de cette marque grecque en bois, du début du 20e siècle qui identifie le pain comme un élément de la Communion orthodoxe, où il prend le nom de ‘prosphore’. La prosphore est constituée de deux parties de pâte superposées et cuites ensemble, pour symboliser les deux natures du Christ, humaine et divine. Les différents motifs présents sur le sceau marquent les différentes parties du pain que le prêtre découpe au préalable puis qu’il consacre lors de l’Eucharistie. Au centre est la partie la plus importante puisqu’elle représente l’Agneau de Dieu et le sacrifice du Christ par les lettres grecques ‘ΙΣ ΧΣ ΝΙ ΚΑ’ ( Ιησούς Χριστός Νικά –  Jésus Christ vainqueur). C’est elle que le prêtre découpe en premier et place au centre de l’assiette rituelle appelée patène. Les autres parties représentent la Vierge (à gauche, représentée par les lettres ‘ΜΗΤΗΡ ΘΕΟΥ’ – Mère de Dieu), les neuf ordres de la hiérarchie céleste (à droite, un triangle par ordre) et les deux ‘Agneaux’ supplémentaires (en haut et en bas) pour la Liturgie des Saints Dons présanctifiés célébrée la semaine du Grand Carême. La poignée du sceau est également gravée et sert à marquer les petites prosphores.

Fiche technique

  • Type d'objet: Marque à pain
  • Origine: Grèce
  • Technique et matériau: Bois sculpté
  • Datation: 1902
  • Dimensions: H 6 cm; Ø 11,5 cm
Vous aimerez aussi