Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Ticket Shop

L’aliment a un visage

TA 2018 - boulanger - banner
De la cueillette d’un fruit à la virtuosité d’un grand chef, en passant par la nostalgie réconfortante d’une madeleine de Proust, chaque maillon de la chaîne alimentaire a besoin de l’intervention de l’homme pour fabriquer, combiner et sublimer les aliments. En écho direct avec la prise de conscience collective autour des questions touchant à l’alimentation, le thème annuel 2018 L’aliment a un visage met à l’honneur le savoir-faire humain.

En faisant le choix de montrer les visages et les gestes humains de celles et ceux qui mettent leurs compétences au service de l’alimentation afin de lui donner ce petit supplément d’âme, le Musée célèbre les talents culinaires et la quête d’une palette de goûts variés propres à l’espèce humaine, la seule qui cuisine ce qu’elle mange. Au gré des installations et animations, le public assiste à la transformation de l’aliment de base en une aventure humaine et sociale, allant des saveurs les plus simples à un art sophistiqué.

Cinq corps de métiers en lumière

Les métiers de l’alimentation font partie de ceux qui se transmettent avec passion de générations en générations. L’Alimentarium a choisi d’explorer cinq corps de métier, présentés tout au long de l’année. Chacun est pimenté d’éclairages et d’animations au fil des mois. À commencer par les métiers en lien avec les produits laitiers jusqu’au mois de mai. Les confiseurs seront ensuite à l’honneur en juin et juillet, suivis par les professionnels des fruits et légumes en août et septembre, un secteur particulièrement exigeant puisqu’il s’agit de produits vivants, fragiles et périssables. Les métiers de la boucherie-charcuterie feront les beaux jours d’octobre à décembre. Enfin, le début d’année 2019 sera gourmand avec la boulangerie jusqu’en mars.

Acheter son billet 

Secteur Aliment

De la beauté du mouvement à la robotique, cet espace est dédié à la gestuelle liée aux ustensiles et processus des 5 métiers présentés. Les mots-clés sont ici l’artisanat et l’industrie.

Comme en cuisine, des petits artisans aux grandes industries alimentaires, il ne suffit pas de compter sur ses deux mains pour accomplir des merveilles. Spécifiques à la boulangerie, la boucherie, la laiterie, la confiserie et aux fruits et légumes, des objets mystérieux sont disposés sur un socle du Secteur Aliment. Aidez-vous des indices disséminés tout au long de la visite pour trouver à quoi ils peuvent bien servir !

Fasciné par la texture et le goût du Mochi venu du Japon ? Réconforté par la purée Mousline, beaucoup plus française ? Cet espace est fait pour vous. Des portraits filmés de gardiens de savoir-faire traditionnels ou industriels sont diffusés sur des bornes de présentation.

Secteur Société

Donner le goût aux autres : comment se transmet la passion de la cuisine d’une génération à l’autre.

Thème annuel Secteur Société - Cuisine


Place à la reconstitution d’une cuisine type des années 1950, avec les ustensiles de l’époque que les visiteurs peuvent toucher et manipuler. Le « jeu des métiers » propose toute une palette de métiers à la gestuelle précise à reconnaître à l’aide d’une vidéo. Des témoignages de professionnels suisses et internationaux sont également projetés dans cette zone. Des silhouettes d’habits sont disposées dans tout le Musée, dans lesquelles les visiteurs peuvent glisser leur tête pour se faire prendre en photo. L’occasion idéale d’immortaliser une visite au Musée et la poster sur Instagram.

Secteur Corps

Focus sur deux métiers transversaux méconnus de l’agroalimentaire : analyste sensoriel et aromaticien.

Rien de tel que d’entrer dans la peau d’un artisan ou d’un spécialiste pour mieux comprendre en quoi consiste son travail. À cet effet, le labyrinthe des sens invite le visiteur à expérimenter deux métiers transversaux peu connus de l’agroalimentaire : aromaticien et analyste sensoriel. Il se met aux commandes d’un des deux orgues à arômes, dénomination romanesque pour un instrument au look steam-punk, qui lui permettra de mélanger des arômes en ouvrant et en fermant les valves appropriées tout en actionnant la « pompe à souffle » pour humer le résultat… Le visiteur se plonge dans l’univers de la composition aromatique, en mode confiseur ou culinaire. Qui sait, ces expériences donneront peut-être lieu à la découverte d’une vocation chez les plus jeunes ?

Pour les enseignants

Téléchargez le dossier pédagogique du nouveau thème annuel pour vous aider à préparer votre visite à l’Alimentarium !

Professeur  Elève